Université de Liège
Les infos | L'équipe | Le journal

Communiqué de presse : Le bureau virtuel de conception - novembre 2003

(article paru dans le " Quinzième jour du mois ",
mensuel de l'Université de Liège,
n° 128, 12 novembre 2003)


Outil d'assistance à la conception

Croquis électronique ?

Un "bureau virtuel de conception" ? C'est pour bientôt. Imaginé et conçu par le laboratoire du LuciD Group de l'Université de Liège, un prototype logiciel permet, en une fraction de seconde, de passer de l'esquisse à peine ébauchée à une maquette numérisée. Gros plan.

Que font deux concepteurs quand ils se rencontrent ? Ils retournent un carton de bière, tracent quelques traits et échangent ainsi leurs idées. " La technique est rudimentaire, explique Pierre Leclercq, directeur du LuciD Group , mais elle fonctionne ! " Jusqu'ici, l'informatique n'est pas encore utilisable au cours des toutes premières phases de conception : " Là où l'ingénieur, l'architecte ou le designer travaillent leurs idées, crayon et carnet de croquis règnent encore sans partage, car les claviers, souris et autres icônes ne correspondent pas aux moyens d'expression naturels ", poursuit le chercheur. D'où l'idée de concevoir un logiciel capable, dès les premiers instants de la conception, de capturer et interpréter les croquis, c'est-à-dire d'intégrer l'expression graphique informelle propre à la créativité.

Le rêve devient réalité : le prototype actif de conception architecturale "EsQUIsE" est en démonstration au LuciD Group. Grâce à un ingénieux dispositif de caméras, les fenêtres d'ordinateur sont projetées sur un plan de travail. A l'aide d'un stylo d'apparence habituelle - en réalité un stylo électronique - le dessinateur travaille sur la "feuille" virtuelle. Tout est interprété directement par une collection d'agents logiciels originaux, issus des recherches fondamentales menées par le laboratoire. Produit de l'intelligence artificielle, "EsQUIsE" reconnaît les traits à main levée et les hachures et comprend les légendes manuscrites telles que "chambre", "cuisine" ou "sdb". En une fraction de seconde, l'ébauche de la maison est sur l'écran ; elle peut être visualisée en trois dimensions et même annoncer ses futures performances énergétiques !

Cette merveille technologique s'avérera très utile pour nombre de professionnels. " L'idée est effectivement de permettre à l'ingénieur, au responsable d'un chantier ou à l'archéologue, d'emporter sur le terrain une "feuille électronique" qui interprète les dessins à main levée, précise Pierre Leclercq. Grâce aux communications sans fil, le croquis sera alors immédiatement fourni "au propre" à l'équipe restée au bureau. " Le couplage avec d'autres logiciels est à l'étude pour calculer rapidement le métré estimatif ou proposer une assistance au pré-dimensionnement du bâtiment.

 

" Notre volonté est de concevoir un système intelligent qui vienne en aide aux concepteurs, sans les interrompre ni leur imposer une procédure opératoire, poursuit Pierre Leclercq. Nous visons l'interaction naturelle avec la machine, car les interfaces imposées par les actuels logiciels de conception assistée augmentent considérablement le risque d'erreur, que l'utilisateur minimise en sous-employant le système, c'est-à-dire en y recourant seulement quand la phase créative est terminée." Pari réussi à l'ULg qui envisage, à moyen terme, la mise sur le marché du nouveau logiciel.

  

Contact :
Professeur Pierre LECLERCQ, Tél. 04 366 94 16 - Mail : pierre.leclercq@ulg.ac.be
Le LuciD Group (Lab for User Cognition & Intelligent Design) rassemble les compétences complémentaires de l'ingeniérie de conception (architecture et mécanique), de l'intelligence artificielle et de l'ergonomie cognitive. Voir le site www.lema.ulg.ac.be/lucid